L’Énergétique De Tigre Et Dragon

Neuf niveaux de développement de qi

Dans la Méthode de l’Eau, le Qi Gong Tigre et Dragon s’apprend par étapes, neuf phases distinctes pour être exact, chaque étape s’appuyant sur la précédente et laissant place à la suivante. La progression à travers les neuf niveaux exige une croissance continue et exponentielle de la capacité du pratiquant à sentir, contacter, mobiliser et développer son anatomie énergétique et celle de l’environnement qui l’entoure.

Jusqu’à présent, personne dans notre école n’a incarné l’énergétique du niveau 4 ou au-dessus de Tigre et Dragon, donc tout ce que je mentionne ici est spécifiquement lié aux niveaux 1, 2 et 3 de ce Qi Gong. Ces trois premiers niveaux contiennent à eux seuls un grand nombre de techniques énergétiques et peuvent vous amener bien au-delà des capacités de la plupart des êtres humains. Ainsi, s’il est vrai que Tigre et Dragon, en tant que système de qi gong médical, n’est pas un neigong élémentaire, il ne peut certainement pas être classé dans la catégorie des pratiques de bas niveau. En fait, seuls quelques instructeurs ont atteint le niveau 3 de l’énergétique, car les techniques de qi requièrent à la fois de la profondeur et un large éventail de compétences.

Comme pour toute pratique de qi gong hautement raffinée, le franchissement des niveaux n’est pas une progression linéaire, il est de nature sphérique, même si l’aspect sphérique n’apparaît véritablement qu’au niveau 3. Je ne parle pas seulement de l’endroit où le qi circule ou de la complexité des flux de qi dans le corps et le champ éthérique, mais aussi du volume de qi.

Les énergies du Qi Gong Tigre et Dragon : Niveaux 1 à 3
bonhomme ampoule électrique qui se branche à une prise.

Tigre et Dragon a une histoire vieille de 1 500 ans et ne contenait à l’origine que les deux premiers niveaux énergétiques. Le sage taoïste Liu Hung Chieh a enseigné à son élève Bruce Frantzis comment appliquer une plus grande partie du neigong taoïste dans ce qi gong, ce qui a donné lieu à neuf niveaux distincts.

Pour comprendre comment Tigre et Dragon fonctionne, examinons ce qui constitue les trois premiers niveaux de pratique et pourquoi chaque niveau peut avoir des effets profonds et durables sur la santé et le bien-être.

Niveau 1 : Le pratiquant fait circuler le qi dans son champ éthérique et à la surface de sa peau partout où ses mains se déplacent par rapport à son corps. Par exemple, lorsque ses mains se trouvent devant son épaule, il contacte et déplace le qi dans la région de l’épaule et lorsque ses mains se trouvent devant son cœur, il déplace le qi dans la région du cœur.

Niveau 2 : Le pratiquant déplace le qi de sa frontière éthérique sur une partie de son champ vers les extrémités de son corps physique, à travers son corps (au moins à la profondeur de sa peau ou dans le wei qi lui-même), et hors de l’extrémité physique vers l’autre côté ou extrémité de la frontière éthérique.

Niveau 3 : Le pratiquant manipule le qi de tout ce qui se trouve à l’intérieur du sac de peau (de la surface de la peau aux os en passant par les muscles), ainsi que les différentes couches de son champ éthérique jusqu’à une distance de 3 mètres de la surface de sa peau dans toutes les directions, à tout moment pendant les sept mouvements de Tigre et Dragon.

Comme vous pouvez le constater, il y a un saut considérable entre le niveau 2 et le niveau 3 de l’énergétique, d’où le petit nombre de pratiquants qui ont réussi à atteindre le niveau 3, mais la progression du niveau 1 au niveau 2 est également difficile. Mon meilleur conseil est de résister aux tentations d’être trop soucieux d’atteinte des paliers et de se concentrer plutôt sur les résultats personnels : ce que la pratique vous fait ressentir, ce que vous libérez et ce que vous y gagnez, que ce soit dans le corps, l’esprit ou le qi.

La feuille et le ruisseau : Le rôle de l’esprit dans Tigre et Dragon.
feuille sur l'eau

Devenir présent et développer sa présence est un thème central du taoïsme. Pour pouvoir progresser à travers les différentes étapes de la pratique, vous devez devenir plus présent à l’intérieur de vous-même, ce qui constitue un cycle de croissance continu et sans fin. Lorsque je demande à un élève de concentrer son esprit sur son corps pendant la pratique du q gong, la plupart d’entre eux me disent qu’ils se trouvent à un endroit précis : une main, un pied ou une autre partie d’eux-mêmes. Au début, c’est naturel et absolument nécessaire, car lorsque vous vous déplacez physiquement dans l’espace, votre esprit veut se déployer dans votre corps. Lorsque votre main bouge, votre esprit se déplace avec elle pour réveiller le qi et la partie du corps associée qui est tracée par votre main.

Vous avez l’intention d’être présent à la feuille dans le courant :

Pendant que la feuille (la main) se déplace dans le courant (le chemin que votre main suit),votre esprit reste présent et connecté à votre corps afin de mobiliser le qi, libérer les canaux et développer votre énergie.

Lorsque vous pratiquez efficacement, vous ne vous dispersez pas. Au contraire, vous créez un continuum de présence, qui crée un continuum de mouvement dans votre qi. Cette pratique développe votre esprit (à la fois la présence et l’intention), votre qi et votre corps (qui est subordonné à votre qi). Du point de vue du taoïsme et de la médecine chinoise en général, lorsque le qi circule fortement, le corps devient vibrant et sain. C’est pourquoi cela s’appelle « qigong », car le qi est l’élément central. Tant que vous n’avez pas incarné le niveau 1 de l’énergétique, le niveau 2 est une chimère, car il s’agit d’un continuum et vous ne pouvez pas brûler les étapes pour établir un continuum.

Plus vous plongez dans votre corps et votre qi, plus la présence et le continuum sont nécessaires. Plus vous allez en profondeur, plus le volume de qi que vous essayez de contacter, d’engager et de déplacer est important. Vous avez besoin de développer une bonne maîtrise de l’énergétique du niveau 1, afin que votre qi et vos mouvements puissent se dérouler sur pilotage automatique. Jusqu’à ce stade, l’énergétique de niveau 2 ne peut tout simplement pas être mise en œuvre, car elle exige trop de l’esprit. Non seulement vous restez présent à la feuille dans le courant et vous pénétrez plus profondément dans votre corps, mais vous allez aussi plus loin dans votre champ éthérique et vous devenez plus présent à votre corps tout au long des sept exercices.

Au niveau 1, vous recherchez une forte circulation du qi d’une extrémité à l’autre de votre corps physique, c’est-à-dire de vos orteils au bout de vos doigts, ou de la couronne de votre tête à la plante de vos pieds. Au niveau 2, vous passez de votre frontière éthérique à vos extrémités physiques en suivant le chemin spécifique de chaque mouvement particulier, puis vous sortez de votre extrémité physique pour rejoindre la frontière de la première couche de votre champ éthérique dans un continuum ininterrompu, le tout sans manifester la moindre faiblesse de qi. Cependant, à l’extrémité supérieure des techniques énergétiques de niveau 2, il est possible de prendre conscience et de rester présent à l’ensemble du flux (pas seulement la feuille) et aux canaux énergétiques eux-mêmes qui transportent le qi, à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps physique.

Je me souviens de la première fois où ce niveau de pratique s’est ouvert à moi. J’avais l’impression d’avoir des tubes qui sortaient de mes extrémités et qui étaient reliés à un réseau de canaux secondaires traversant mon corps physique et mon champ éthérique. J’avais déjà compris le concept intellectuellement, mais l’expérience kinesthésique était tout autre !

L’esprit doit se développer lentement et systématiquement au fil du temps, sinon vous créerez des trous ou des lacunes dans votre qi et votre conscience. Finalement, vous devez développer la capacité de vous déployer simultanément à 3 mètres de la surface de votre corps dans toutes les directions et dans votre cœur. Ce niveau de pratique sphérique n’est pas unique dans Tigre et Dragon, pas du tout, mais il est activé dans cette troisième étape de la pratique. Lorsque vous bougez, vous commencez à sentir de grandes nappes d’énergie se replier sur vous : au-dessus de vous, au-dessous de vous, sur les côtés de vous, devant et derrière vous, et à l’intérieur de vous. Tous les flux se connectent, parfois en une sphère tournante ou pulsante ou en une boule morphologique aux qualités aquatiques. Chaque forme ou flux pulsé et morphique est unique pour l’exercice spécifique que vous effectuez ainsi que pour les transitions entre les mouvements. Dès le début de l’exercice et jusqu’à la fin, la sphère est active, vivante et se renforce. L’effet sur le corps, l’esprit et le qi est profond.

Flux intermittent ou continu
cascade et rivière

L’un des principaux indicateurs permettant de savoir si vous êtes prêt à passer au niveau d’entraînement suivant est le moment où vos mouvements et vos flux de qi deviennent continus et non plus intermittents. S’ils sont intermittents de quelque manière que ce soit, cela montre que vous n’avez pas encore pleinement incarné ce niveau de pratique. Si c’est le cas, passer à des techniques plus complexes ne donnera pas grand-chose. De nombreux élèves se rendent un mauvais service en progressant au niveau de la compréhension intellectuelle, plutôt que de l’incarnation physique. Comprendre comment on produit de l’électricité dans une centrale électrique est très différent de la construction d’une centrale. Et il y a tant à gagner en maîtrisant vos fondamentaux, alors nagez jusqu’aux profondeurs à partir de la zone peu profonde plutôt que de sauter du haut d’un plongeoir !

Article extrait du blog de Paul Cavel, directeur de The Tai Chi Space

Traduction Xavier Bénard

Laisser votre commentaire